Partager
Accueil    Actualités    L'accès à la formation professionnelle durant la crise sanitaire : l'étude du Céreq

Les billets M2i L'accès à la formation professionnelle durant la crise sanitaire : l'étude du Céreq

1 avril 2022

Le Céreq publie dans son numéro Bref 420 de Mars 2022, les premiers résultats de l'Enquête Impact, lancée en Juillet 2020 pour apporter un éclairage sur la manière dont la crise sanitaire et les mesures gouvernementales ont impacté l'accès à la formation professionnelle.

Pendant la crise sanitaire, la formation professionnelle a été mise en avant comme un élément central de la reprise économique et de la sécurisation des parcours.

Nous nous souvenons tous de l'annonce de la Ministre du Travail, Muriel Pénicaud, qui annonçait dès le 13 mars 2020 un effort important du Gouvernement durant la période de chômage partiel « Former plutôt que licencier ».

Comment le contexte marqué par le chômage partiel, les incitations des pouvoirs publics à former les salariés, l'accroissement de l'offre de formation à distance et le déploiement massif du télétravail s'est-il répercuté sur la formation des salariés ?

Les premiers résultats de l'enquête Impact réalisée par le Céreq au printemps 2021 identifient les principaux leviers et obstacles de l'accès à la formation durant cette période.

Cette étude met en évidence l'inégalité d'accès à la formation, les cadres et ingénieurs ont été les plus nombreux à bénéficier d'une formation durant cette période, suivis des employés et professions intermédiaires, les ouvriers n'ayant que peu ou pas accès au télétravail ces derniers ont moins bénéficié de formations (qu'elles soient en présentiel ou en distanciel). Lorsque les formations ont été suivies par des ouvriers, il s'agissait pour plus de la moitié de formation « obligatoires » ou de formation en situation de travail.

Cette étude pointe également sur le poids des contraintes familiales qui semblent avoir plus pesé sur l'accès à la formation des femmes durant le 1er confinement : 14% des formations suivies par les femmes en 2020 l'ont été lors du premier confinement, contre 21% de celles suivies par les hommes.

 

Faites-nous part de votre projet de formation, nous sommes là pour vous guider.
CONTACTEZ-NOUS