M2i Formation

Découvrez notre formationOracle 11g - Administration

Présentiel

5 jours (35 heures) - ORA-ADM

(30)
Accueil  ›  Formations Informatique  ›  Bases de données  ›  Oracle  ›  Oracle 11g - Administration

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre l’architecture d’un serveur de base de données Oracle
  • Comprendre l’installation du logiciel "Oracle Database 11g"
  • Créer une base de données Oracle
  • Contrôler une base de données Oracle
  • Gérer le stockage sur disque
  • Gérer la sécurité
  • Administrer les tables et les index
  • Maîtriser les principaux utilitaires
  • Gérer les connexions distantes
  • Comprendre les mécanismes de sauvegarde et de restauration physiques
  • Découvrir le partitionnement
  • Aborder les mécanismes de gestion automatique
  • Comprendre la nouvelle infrastructure de la gestion des erreurs.

Niveau requis

Connaître le langage SQL.

Public concerné

Administrateurs de bases de données, analystes, exploitants et chefs de projets.

2 750 € HT

Pour connaître les prochaines dates disponibles, en présentiel ou à distance, contactez-nous.

Contactez-nous

Présentation générale

  • Le SGBD Oracle Database
  • Principaux axes d’amélioration de la version 11g
  • Les produits Oracle 11g

Concepts et architecture

  • L’instance, la base de données, les bases mono-instance, les instances multiples et les concepts de RAC
  • L'instance : les process background et serveur, les zones mémoires, les différentes méthodes de gestion de la mémoire
  • Les fichiers d'une base de données : les datafiles, les controlfiles, les redolog, les fichiers d'administration

Installation d'Oracle Database 11g

  • Les pré-requis
  • Le modèle OFA
  • Installation avec OUI
  • Création d'une base de données
  • Génération d’un jeu de scripts de création d’une base, analyse des scripts et création d’une base avec ces scripts

Contrôle d'une base de données

  • Les privilèges SYSDBA / SYSOPER, authentification
  • Les fichiers d’initialisation des paramètres pfile et spfile
  • Les principaux paramètres d’initialisation
  • Démarrage / arrêt d'une base avec SQL*Plus ou E.M Database control
  • Surveillance des fichiers traces et Alert Log
  • Les outils d’administration SQL*Plus, Enterprise Manager 11g Database Control
  • Les commandes d'administration "alter system" et "alter database"

Structure et stockage d’une base de données Oracle

  • Les différents systèmes de stockage disque
  • ASM concepts et architecture
  • Définitions, organisations et caractéristiques des tablespaces
  • Gestion des tablespaces
  • Les segments, extents, blocks, l’espace libre, pctfree, rowid
  • Les fichiers journaux redolog
  • Journalisation avant
  • Les fichiers de contrôle
  • Utilisation des vues du dictionnaire et EM

Sécurité

  • Principaux mécanismes de sécurité
  • Renforcement de la sécurité par défaut en 11g
  • Mode opératoire pour la mise en place d'une nouvelle application
  • Gestion des comptes utilisateurs, des rôles et des profils
  • Gestion des privilèges systèmes et objets
  • Les points sensibles de la sécurité, conseils
  • Audit par défaut en 11g pour la sécurité, types d’audit, mise en oeuvre, contrôle de la trace, exemples d’audit
  • Utilisation des vues d’administration et EM

Tables et index

  • Les tables et les schémas, les types de tables, les types de données
  • Créer, modifier, supprimer, réorganiser une table, utilisation de la corbeille Oracle
  • Récupérer le DDL d’une table
  • Les contraintes d'intégrité
  • Gestion des contraintes
  • Estimation de la taille d’une table avec 2 méthodes différentes
  • Accès concurrents
  • Récupération d’espace dans une table
  • Statistiques sur les tables et les index
  • Créer, supprimer, réorganiser des index Btree, bitmap
  • Conseils pour l’indexation des tables
  • Tables organisées en index
  • Utilisation des vues du dictionnaire et EM

Les utilitaires Oracle Database 11g

  • Data Pump export / import (expdp et impdp)
  • Les principaux paramètres d’utilisation de expdp / impdp, exemples
  • Chargements de données avec SQL*Loader
  • SQL Developer

Oracle Net

  • Les connexions et les process serveurs
  • Configuration et mise en oeuvre du listener
  • Configuration des postes clients
  • Utilisation de l’outil netca
  • Connexion d’un utilisateur
  • Identification des sessions
  • Utilisation des vues du dictionnaire et EM

Sauvegardes et restauration

  • Critères de sécurité déterminant la stratégie de sauvegarde, choix et mise en oeuvre du mode ARCHIVELOG ou NOARCHIVELOG
  • Quels fichiers sauvegarder et comment
  • Outils de sauvegardes
  • Procédures de sauvegardes et exemple base ouverte avec ou sans RMAN
  • Restauration physique et récupération logique avec une base en mode NOARCHIVELOG / ARCHIVELOG
  • Procédures de récupération d’un tablespace, d’une base
  • Exemple de panne et récupération avec ou sans RMAN

Partitionnement

  • Avantages du partitionnement
  • Quand partitionner une table ou un index ?
  • Méthodes de partitionnement des tables
  • Partitionnement des index
  • Administration des partitions
  • Exemples d’opérations sur les partitions
  • Mises à jour automatiques des index

Gestion proactive d’une base de données

  • Infrastructure de gestion automatique d’une base de données
  • AWR présentation, configuration, les données AWR, EM Database Control et AWR, les clichés, générer un rapport AWR
  • ADDM fonction et utilisation à travers EM Database Control, les découvertes
  • Tâches automatiques de maintenance
  • Les alertes générées par le serveur, modification des seuils
  • Les fonctions de conseil, les vérificateurs

Objets PL/SQL

  • Fonctions et exemples d’utilisation de procédure stockée, trigger, package

Scheduler

  • Les concepts et composants du scheduler, utilisations possibles
  • Création d’un job, gestion des logs

Gestion des erreurs

  • Les données de diagnostic, infrastructure de gestion des erreurs, incidents et problèmes, composants, structure de l'ADR
  • Support Workbench et la gestion d’un problème
  • Health monitor et les checkers
  • Fonctionnalités de Data Recovery Advisor DRA et exemple d’utilisation avec EM

Testez vos connaissances

Objectif : Tester vos connaissances de base sur le langage SQL.

Les données d’une base de données relationnelle (SGBDR) sont représentées au niveau logique sous forme de valeurs dans des "tables" à deux dimensions (lignes et colonnes de valeurs).

Valider la réponse (1/10)

Faites évoluer vos compétences

Complétez votre formation

En cliquant le bouton « Accepter », vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des mesures d’audiences et vous permettre d’enregistrer vos préférences de navigation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Accepter Paramètres En savoir plus