Partager
Accueil    Actualités    Le transfert des heures de DIF connaît des soubresauts

Les billets M2i Le transfert des heures de DIF connaît des soubresauts

16 juillet 2021

La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) a connu, à l'approche de la date d'échéance du 30 juin (date de report limite pour transférer les heures acquises au titre du DIF sur le compte CPF des titulaires), une saturation d'accès de son site, ne permettant pas pour tous les titulaires de compte, soit de transférer leurs droits, soit de suivre leur dossier de formation.

Michel Yahiel, directeur des politiques sociales à la CDC, détaille qu'avec plus d'un million de connexions effectuées le 1er juillet, dont 86.000 demandes de formation et 914.000 demandes de transfert de DIF vers le compte CPF, le site Mon Compte Formation a connu des difficultés d'accès (« Le site Mon Compte Formation n'est pas disponible pour le moment » pouvait-on lire sur la page d'accueil), y compris dans la gestion des dossiers de formation pour les organismes de formation.

De fait, de nombreux médias (France Info, Capital…) et organisations ont relayé l'information en indiquant qu'un nouveau report était possible pour les retardataires, évalués par les Acteurs de la Compétences (ex. FFP) au début du mois de juin à près de 10 millions de français.

Il ne s'agit pas d'un nouveau report, a précisé Michel Yahiel lors d'un petit-déjeuner avec Ajis le 2 juillet dernier, mais d'une tolérance de quelques jours supplémentaires pour que les titulaires puissent se connecter à leur compte et réaliser le transfert de leur DIF.

Ainsi, dans le courant de la semaine du 5 juillet, cette tolérance a pris fin. Durant le mois de juillet, les conseillers de la CDC valideront les justificatifs reçus pour intégrer les heures DIF sur les comptes des titulaires, dresser le nombre total de transferts effectués et évaluer le nombre d'heures de DIF perdues.

 

Choisissez votre formation IT, Digital et Management éligible au financement CPF