Partager
Accueil    Actualités    Transitions Collectives : les premiers accompagnements débutent

Les billets M2i Transitions Collectives : les premiers accompagnements débutent

16 avril 2021

Mercredi 7 avril, Elisabeth Borne, Ministre du Travail, a participé au lancement du premier projet de Transitions Collectives. Celui-ci est initié par les Groupes Derichebourg et Korian pour que des salariés, dont les emplois sont menacés, puissent se reconvertir vers des secteurs qui recrutent.

Des salariés du Groupe Derichebourg (Opérateur de services aux entreprises) vont donc se reconvertir au métier d'aide-soignant, en ayant la certitude qu'un poste à temps plein en CDI leur sera proposé par le Groupe Korian (maisons de retraite). Cette action de reconversion à laquelle les Groupes Monoprix, Accor, AccorInvest et Sodexo sont associés (selon News Tank RH des 24/03 et 09/04) s'effectuera dans le cadre du nouveau dispositif Transitions Collectives.

Ce dispositif expérimental qui tend à permettre la mobilité externe intersectorielle en est à ses balbutiements, car il n'est pas évident à mettre en place et nécessite pour beaucoup d'entreprises et de salariés un accompagnement dans sa compréhension et dans sa mise en œuvre.

Le premier point est en effet de parvenir à un accord GEPP (Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels) qui mobilise les instances représentatives du personnel, puis l'identification des métiers fragilisés. Les OPCO se tiennent prêts à accompagner les entreprises tant au niveau du diagnostic RH, que de l'accompagnement pour déposer le dossier auprès des Directions Régionales de l'Economie, de l'Emploi, du Travail et de la Solidarité (ex DIRECCTE devenues DREETS au 1er avril 2021) ainsi que sur la mise en relation avec les autres acteurs que sont les Associations Transitions Pro (ex Fongecif) et les Conseils en Evolutions Professionnels (CEP), et surtout avec les entreprises dont les métiers sont en tension.

Rappelons que le dispositif Transitions Collectives est doté d'une enveloppe de 500 M€ au titre du Plan de Relance, dispositif élaboré en concertation avec les partenaires sociaux en réponse à la crise sanitaire pour éviter un recours massif aux PSE (Plan de Sauvegarde de l'Emploi) et aux RCC (Rupture Conventionnelle Collective), pour que les salariés des entreprises qui rencontrent de sérieuses difficultés ne soient pas les victimes collatérales de cette crise et se retrouvent au chômage. Aussi, le Ministère du Travail a publié sur son site, le 8 avril dernier, un Questions/Réponses pour répondre aux questions posées dans le cadre de la mise en œuvre de ce dispositif expérimental.

 

Pour toute demande d'information sur la prise en charge de votre formation par votre OPCO, nos équipes sont à votre écoute par email, à contact@m2iformation.fr, ou par téléphone, au 0 810 007 689 (prix d'un appel local depuis un poste fixe).