Partager
Accueil    Actualités    Le Premier Ministre Jean Castex a dévoilé le 23 juillet le plan 1 jeune, 1 solution

Les billets M2i Le Premier Ministre Jean Castex a dévoilé le 23 juillet le plan 1 jeune, 1 solution

1 septembre 2020

« Les conséquences économiques de la crise sanitaire touchent de plein fouet les jeunes qui en sont les premières victimes », précise le communiqué de presse du Gouvernement pour annoncer les mesures prises en faveur des 16-25 ans au sortir de la crise de la Covid-19.

Cet engagement inédit et ambitieux est doté d'une enveloppe de 6,5 millions d'euros pour accompagner le premier volet du plan de relance.

Le plan « 1 jeune 1 solution » mobilise les partenaires sociaux, les entreprises et les territoires, mais il est aussi largement porté par les Ministères du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, celui de l'Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports, ainsi que celui de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

Ainsi, les mesures se déclinent autour de 3 axes :

Faciliter l'entrée dans la vie professionnelle

  • Des mesures financières qui accompagnent la signature d'un contrat de travail de plus de 3 mois (4.000 € de compensation de charges)
  • Une prime pour favoriser l'apprentissage et le contrat de professionnalisation pour la préparation d'un diplôme ou d'un titre de niveau master ou inférieur signé entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 (5.000 € pour les - de 18 ans et 8.000 € pour les + de 18 ans)
  • 100 000 missions supplémentaires dans le cadre du service, une prime de 4.000 € versée à l'entreprise qui accueille un jeune dans le cadre d'une mission ou d'un contrat Volontariat Territorial en Entreprise…

Orienter et former 200 000 jeunes vers les secteurs et les métiers d'avenir

  • 100 000 nouvelles formations diplômantes ou qualifiantes seront proposées via le PIC (Plan d'Investissement dans les Compétences) sur des métiers d'avenir (transition écologique, métiers du numérique, dans les secteurs du soin et de la santé ainsi que dans les secteurs fortement impactés par la crise)
  • d'Ici la fin d'année 2020, les formations intégralement prises en charge dans le cadre du PIC seront accessibles via l'application CPF « MonCompteFormation »
  • De nouvelles formations qualifiantes dans le secteur du soin et de la santé et des formations numériques à la portée de tous
  • Revalorisation de la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle…

Accompagner des jeunes éloignés de l'emploi en construisant 300 000 parcours d'insertion sur mesure

  • Pour les secteurs associatifs et publics, le recours au Parcours Emploi Compétences (PEC) permettra un accompagnement et l'accès à la formation pour les jeunes dans des secteurs spécifiques
  • Le Contrat Initiative Emploi (CIE) dans le cadre également d'un CDI ou d'un CDD permettra à l'employeur du secteur marchand de bénéficier d'une aide pouvant atteindre 8.682 €
  • De nombreux dispositifs seront déployés et renforcés comme le Garantie Jeunes, le PACEA (Parcours d'Accompagnement Contractualisé vers l'Emploi et l'Autonomie), l'Accompagnement Intensif Jeunes (AIJ), le dispositif SESAME pour les métiers du sports et de l'animation…

L'ensemble de ces mesures devant permettre de ne pas laisser les jeunes sur le bord de la route, de leur permettre de construire leur avenir par une mobilisation de l'ensemble des acteurs économiques, et que le coût de la vie étudiante ne soit pas un obstacle pour que chacun ait la liberté de choisir et de bâtir son avenir professionnel.

 

Découvrez les avantages du recrutement en alternance avec 2i Tech Academy, la grande école IT du groupe M2i